LEZOHTML

Menu

MUSE – Dig Down chantée par une intelligence artificielle

Le groupe MUSE vient de lancer une vidéo live sur Youtube où les paroles de la chanson Dig Down sont chantées par une intelligence artificielle.

L’intelligence artificielle recherche les paroles dans des heures d’enregistrement de chaînes TV en anglais pour laisser chanter les personnes qui apparaissent dans les vidéos. C’est super qu’un groupe de cette ampleur montre la puissance de l’intelligence artificielle.

Je vous laisse regarder :

 

Test SmartWatch U80, la montre connectée à 17€

Saluts les geekos,
J’ai acheté récemment une montre connectée sur Amazon. La Smartwatch U80, la montre connectée la moins chère du site marchant. Je me suis penché dessus car elle avait plus de 400 commentaire et une note de 4/5. Je me suis qu’à ce prix là je pouvais la tester.

Je m’excuse d’avance pour la qualité des photos, prises avec mon téléphone.

La montre est compatible Android (et quelques fois iOS). Les applications suivantes sont comprises dans la montre :

  • Répertoire
  • SMS (Reçus, envoyés)
  • Appels / Composition
  • Tracker de sommeil
  • Réveil
  • Sieste
  • Rappel pour boire
  • Outils : calculatrice / calendrier / chronomètre
  • Podomètre
  • Musique
  • Photo

Je l’ai donc commandé le mardi 11 juillet à midi et elle est arrivée le jeudi matin d’Italie par Colis Privé. Je n’ai aucune image du déballage, je n’ai que la boîte.

Image boite (en cours)

La boîte est simple et ne contient pas grand chose sauf la montre, un câble de chargement USB et la notice.

 

Voici à quoi ressemble la montre une fois démarrée :

 

L’écran d’accueil est assez simple : connexion bluetooth, podomètre et sieste (oui c’est un monsieur sur une chaise). Elle affiche bien entendu l’heure, la date, le niveau de batterie et la connexion bluetooth.

Le bouton de gauche permet d’ouvrir le menu d’application, celui du milieu à composer une numéro sur le menu d’accueil et à changer de page sur le menu d’application. La dernier sert bien évidement à faire un retour.

 

J’ai passé deux jours à essayer de connecter la montre à mon smartphone en Bluetooth. Elle se connectait pendant une dizaine de secondes et puis plus rien. Elle me demandait sans cesse la connexion avec le téléphone. Alors il faut savoir que la connexion Bluetooth était opérationnelle mais que l’application qui est censée envoyer les informations à la montre ne voulait pas reconnaître la montre. J’ai donc cherché sur internet et je suis tombé sur une vidéo d’un américain qui expliquait que les applications fournies officiellement par et pour la montre ne sont pas compatibles avec les versions supérieurs à 5.2 d’Android. Il conseille donc cette application (SmartWear). Sachant que je n’ai pas Google Play sur mon téléphone, je l’ai installé via YalpStore. Et là, miracle, ça fonctionne.

A partir de ce moment là, j’ai pu consulter mes messages, mes appels, écouter de la musique, … J’ai aussi enfin pu tester la montre correctement.

 

 

 

Les messages :

Les messages sont triés comme sur les anciens téléphones : boite de réception et messages envoyés. Nous sommes notifiés par une sonnerie ou une vibration lors de la réception du message. Nous pouvons le consulter mais nous ne pouvons pas répondre (pas de clavier, pas d’interaction avec le microphone). Petit hic, les émoticones ne fonctionnent pas.

 

Les appels :

Alors là, je n’ai toujours pas compris. Je pense que mon microphone n’est pas fonctionnel car lorsque je réponds avec la montre, j’entends l’autre mais lui ne m’entends pas. De plus lors de chaque appel, la montre passe par défaut en périphérique d’appel, je dois donc appuyer soit sur le bouton de la montre pour passer sur le téléphone, soit sur le téléphone dire que je veux le combiné.

On peut aussi, via le répertoire, trouver le numéro de notre destinataire et appeler directement de notre poignet. Bon si vous avez comme moi environ 500 contacts, priez pour qu’il ne soit pas en bas de la liste car lors de chaque scroll, mon doigt appuie sur un contact et ouvre sa “fiche”.

 

Les applications :

  • Le réveil : il fonctionne super. On choisi l’heure, les jours et puis c’est parti. On peut bien sur en régler à différentes heures. Cet outil n’est pas en communication avec le réveil natif de la montre.
  • Tracker de sommeil : alors je pense que le terme tracker est très mal choisi parce qu’il ne track rien du tout. Il faut appuyer sur le bouton de départ (donc quand on va se coucher) et puis là il y a une petite animation d’un animal qui dort. Il faut ensuite cliquer sur un autre bouton pour arrêter le “tracker”. Le résultat est simple : heures de sommeil = heure de sommeil profond. Je l’ai essayé pendant une sieste puis pendant un nuit, même résultat.
  • Le rappel pour boire : je en sais pas comment nommer cette fonctionnalité, mais elle envoie une rappel toutes les 1h30 pour que l’on boive… voilà.
  • Photo : cette application se connecte à l’appareil photo du smartphone et permet de capturer l’image à distance. Autant vous dire que sur ce minuscule écran on ne voit pas grand chose.
  • Musique : alors là j’ai été bluffé. Le son qui sort de cette petit m***douille est assez impressionnant. Les aigus ne sont pas terribles mais le son est assez fort pour en profiter au poignet. Pour lancer de la musique il faut dans un premier temps avoir une application de musique qui soit en marche sur le smartphone. J’ai essayé avec Spotify et c’est fonctionnel. On peut mettre play/pause, changer de musique et modifier le volume.
  • Podomètre : euh là je ne comprends pas trop comment ça fonctionne derrière mais c’est loin d’être opérationnel. J’ai pourtant bien renseigné mon poids et ma taille, ça ne change rien.
  • Paramètres : réglage de l’heure, des sons/vibrations, unités, langues, luminosité, bluetooth, …

 

Les notifications :

C’est un bien grand mot. Les vraies notifications sont celles des SMS et des appels. Dans SmartWear, j’ai choisi de recevoir les notifications des appels, SMS, Telegram, Messenger, K9Mail, calendrier, RSS et Twitter. Les notifications que je reçois sont :

  • Twitter : “Une nouvelle interaction @lezogeek”
  • Telegram : “Un message de xxx
  • Messenger : “Un nouveau message dans une conversation”
  • K9Mail : “Actualisation de l’adresse xxx@lezohtml.eu“, …
  • RSS / calendrier : rien

Nous ne pouvons donc pas voir ce qu’il se cache derrière cette notification. Ce qui du coup est un peu inutile. Heureusement nous pouvons lire les messages et recevoir les appels.

 

 

Le podomètre (à gauche), le réveil (à droite).

 

Évolution :

Je traîne assez souvent sur XDAdevelopers à la recherche de ROMs pour mon portable et par curiosité j’ai regardé s’il existait des ROMs alternatives pour la montre. Et oui, j’ai trouvé, cependant le gars explique que ça peut soit fonctionner soit planter complètement la montre. Je vais donc l’utiliser ainsi quelques temps avant de tester une ROM alternative.

 

Pour résumer les bons côtés et les mauvais :

Les + Les –
La batterie charge rapidement La traduction française au mot à mot
Le son La connexion avec le téléphone
Le prix Appels redirigés obligatoirement vers la montre
Elle émet des sons à n’importe quel moment

 

 

Hacking/Phishing des emails Orange !

Bonjour à tous,

J’ai récemment vu dans mon entourage ou dans mon cercle d’amis, des personnes qui se sont fait prendre leur boite email. Surtout ceux clients de notre opérateur préféré : Orange.

Il n’est pas compliqué pour ces pirates de se connecter sur une boite email. Celles touchées sont les plus vulnérables et donc facilement attaquables. Elles sont protégées par un mot de passe faible.

 

Que fait cette personne avec votre adresse ?

C’est très simple elle utilise votre adresse pour récupérer de l’argent auprès de vos proches ou vos amis. Elle se fait passer pour vous et explique que vous êtes ruiné et que vous avez besoin d’argent pour vous en sortir. Votre ami (ou votre mamie) voulant vous aider, pense vous envoyer de l’argent par mandat cash mais en réalité vire cet argent au pirate.

Le pirate, en accédant à votre boîte email, analyse votre vie, vos contacts, vos voyages, … pour créer un email réel afin que les destinataires (vos contacts) tombent dans le panneau.

Dans mon village natal, le curé s’est fait pirater son adresse email et le pirate a demandé de l’argent aux fidèles. Vous imaginez que de bonnes personnes, voulant aider leur prêtre ont du envoyer de l’argent, … au pirate.

 

Exemple :
Objet : Besoin D’aide
 Bonjour à toi ,
 Dis-moi, où es tu actuellement ? J’espère que je ne te dérange pas ? Je suis dans une situation désastreuse.Je veux t’informer que j’ai effectué un voyage dans lequel j’ai été victime d’une très grave agression et dans cet instant précis j’ai franchement besoin de ton aide financière afin de rentrer au plus vite ,je pourrai te donner plus de détails dans mon prochain mail.C’est vraiment délicat. Réponds-moi le plus vite possible .

 

Voici la démarche à suivre pour récupérer sa boîte email :

 

Si vous y avez toujours accès :

Changez le mot de passe immédiatement*. Puis envoyez un email à abuse@orange.fr en expliquant le problème* (Cette adresse est obligatoire pour chaque fournisseur de mails, si vous n’êtes pas chez Orange, il suffit de changer @orange.fr par le nom de votre fournisseur. Exemple : abuse@sfr.fr).

 

Si vous n’y avez plus accès :

  • Contactez directement votre service client Orange, il vous fournirons un mot de passe provisoire afin d’accéder à votre boîte email. Vous changerez alors immédiatement votre mot de passe.*
  • Envoyez un email expliquant votre situation à abuse@orange.fr.*

 

* Exemple d’email pour abuse@orange.fr :
Bonjour, 


Ma boite email xxx@orange.fr a été utilisée par une personne ne disposant pas d'accès réglementés. Elle utilise mon adresse à mon insu sous forme de phishing. 
Je vous demande de bien vouloir supprimer les accès à cette personne et faire tout ce qui est nécessaire pour pouvoir utiliser mon adresse normalement.

Cordialement
XXX

 

* Changer votre mot de passe :

Lors du changement de votre mot de passe, choisissez un mot de passe fort et facile à retenir. Éviter de l’écrire sur un papier ou l’enregistrer dans votre téléphone. Il doit contenir: lettres, chiffres, caractères spéciaux (*+@€#). Éviter vos prénoms noms ainsi que celui de votre partenaire ou de vos enfants, les noms d’animaux, les villes, … Ou choisissez une forme de hashage du type M3lAniEDu*aNt (pour Mélanie Durant).

Ci-dessous, la vidéo de Gui qui vous explique comment choisir efficacement vos mots de passes :

Contribuer à OpenStreetMap facilement

Vous voulez aider la communauté d’OpenStreetMap à mieux connaitre votre quartier ou votre ville ? Contribuez à l’amélioration des cartes simplement avec votre smartphone en téléchargeant l’application StreetComplete. Elle est disponible sur FDroid et sur le PlayStore. Vous devez aussi créer un compte sur OpenStreetMap afin d’y envoyer les modifiactions.

 

Lors du lancement de l’application, StreetComplete va vous localiser afin de vous proposer des quêtes proches de vous. N’oubliez donc pas d’activer le géolocalisation (Hautre Précision). Vous pouvez completer votre première quête puis lier votre compte OpenStreetMap pour publier vos modifications.
Dans les paramètres vous avez le choix entre la publication automatique lors de la résolution d’une quête ou l’envoi manuel en ouvrant le menu et en cliquant sur “Téléverser les réponses”.

Si vous vous attaquez à un lieu qui n’est pas proche de votre localisation et qu’il n’y a aucune quête, ouvrez le menu et cliquez sur “Rechercher des quêtes ici”.

Différents choix de quêtes d’offrent à vous, voici quelques exemples:

  • Ajouter le nom d’une rue.

Il se peut que cette rue ne soit pas vraiment une rue mais un embranchement ou un chemin. Vous pouvez aussi le signaler :

 

  • Il est très souvent demandé quel est le revêtement de la chaussée. Ils sont classés par catégorie, ainsi le goudron (Asphalte) est dans Pavé.

 

  • Vous pouvez aussi renseigner les horaires d’ouverture des commerces :

 

  • De nouvelles fonctionnalités vous permettent aussi d’ajouter le nombre d’étages des bâtiments, si l’arrêt de bus dispose d’un abri-bus ou le nombre de place dans un parking à vélos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’espère que cette petite occupation vous plait et que vous allez aider la communauté.

Mon voyage vers le libre

Bonjour les amis,
Je vais vous présenter aujourd’hui mon voyage vers le libre. C’est une présentation que j’ai faite pour un de mes cours de licence professionnelle. Je montre ici pourquoi et comment je suis arrivé au monde du logiciel libre.
Vous pouvez regarder la vidéo de ma présentation (le son n’est pas terrible désolé) et suivre les diapositives via le PDF. Je vous fourni aussi mon support (ce ne sont que des notes) qui sont dispo sur mon GitLab.

N’hésitez pas à me mettre en commentaire vos retours.

 

présentation-libre

Télécharger le PDF

 

 

 

 

 

 

 

Dans Un Autre Monde, une web-série décalée

J’ai découvert il y a peu sur Youtube, une web-série très sympa, DUAM soit Dans Un Autre Monde. *

Elle parle d’un monde qui est voué à sa perte et qui lance une mission nommée “The Last Chance”, en envoyant des hommes et femmes dans l’espace. Mais tout ne se passe pas comme prévu.

Une série drôle, qui se dévore en moins d’une heure. Les effets spéciaux sont magnifiques et j’ai été bluffé par les animations 3D.

Vous pouvez allez sur leur site. Je vous laisse le premier épisode juste là :

 

Framalibre se met à jour

Framasoft met à disposition des services libres ouverts au public comme des pads, des prises de rendez-vous, des gestionnaires de projets, un moteur de recherche, … Ils ont aussi créé avec l’aide de la communauté un annuaire des logiciels libres et open-source nommé Framalibre. La version précédente étant un peu dépassée, ils ont fait appel aux framacolibris pour remplir la nouvelle version de l’annuaire. J’ai fait parti de ce projet très intéressant regroupant les logiciels, les données et matériels libres et open-sources.

Le site se découpe en 4 catégories, pour facilement s’y retrouver :

  1. S’informer : On y trouvera des liens vers des sites pour protéger sa vie privée ou d’autres campagnes d’informations, mais aussi un glossaire, ou des notices sur les différentes licences libres existantes.
  2. S’équiper : Ici, c’est le lieu pour découvrir des objets libres, de nombreux logiciels, mais aussi des jeux de données sous licencde libre.
  3. Se cultiver : Livres, Images, Musique, Films… Toute œuvre culturelle placée sous licence libre par son, sa ou ses auteur·ice·s peut s’inclure dans cette catégorie.
  4. S’entourer : Le libre, ce sont avant tout des personnes, qui souvent se regroupent auprès d’un projet. Que ce soit en collectif, association, entreprise, etc. ces initiatives ont leur place dans cette catégorie.

    (Source)

Je vous laisse explorer ce magnifique annuaire pour trouver vous aussi vos alternatives aux logiciels et services propriétaires. Vous pouvez vous aussi ajouter une notice pour en faire part à la communauté.
 FRAMALIBRE

 

Ma vie sans Google

Bonjour à tous,
Vous savez grâce à mon précédent article sur Mon voyage vers le libre que je suis assez engagé contre les GAFAM.
Je vous présente donc aujourd’hui mes alternatives aux différents outils de Google, dieu sait qu’ils sont nombreux et utiles. C’est en faisant ce voyage que je me suis rendu compte qu’il était facile et possible à tous de s’en passer.

Le moteur de recherche (Google.fr/com):

Les infos : vos recherches donc centres d’intérêts, achats, voyages, sites visités, …

Se passer de Google Search a été le choix le plus difficile, on ne peut pas nier que les résultats de Google sont les plus pertinents, surtout lorsqu’on travaille dans l’IT.
Je suis passé par Qwant, mais j’avais quelques problèmes avec leur étique, du fait que certaines parts appartiennent à un homme d’affaire allemand qui possède des magasines. Cependant les serveurs sont hébergés en France, les employés sont français et les impôts partent à Bercy et pas en Allemagne (ces choses m’ont été dites par le CM de Qwant car ce n’est pas marqué sur leur site).

J’ai donc choisi de me tourner vers Duckduckgo. Alors certains me diront que c’est géré par des américains et que les serveurs sont aux Etats-Unis mais, pour moi il respecte la vie privée et nos informations. Il fait aussi très bien son travail et je n’ai jamais encore eu besoin de changer de moteur de recherche pour un demande particulière.

Les emails (GMail) :

Les infos: vos contacts, échanges, pièces jointes, destinataires/envoyeurs fréquents, …

Toute ma vie était stockée sur GMail : mes factures, mes abonnements, mes comptes personnels, ma banque, mes médecins, … C’était ma boîte mail principale, j’ai du changer sur tous mes comptes mon email afin de recevoir sur la nouvelle.
J’ai testé quelques temps ProtonMail mais j’ai vite lâché. La boîte en elle-même est chiffrée et ne peut être déchiffrée que par notre phrase/mot de passe, c’est un point fort, même très fort. Cependant j’en avait marre de devoir m’authentifier avec deux mots de passe sur le site web ainsi que sur l’application mobile. J’ai donc créé mes adresses emails avec mes noms de domaines, j’ai donc des adresses spécialisées pour le blog genre xxx@lezohtml.eu et des plus professionnelles du type contact@prenom-nom.fr. Elles sont hébergées avec mon blog chez Proxgroup.

J’ai aussi mon adresse email en xxx@mail.boblecodeur.fr (si vous êtes jaloux et en avoir une aussi, il faut adhérer sur boblecodeur.fr), nous avons passé le cap de l’auto-hébergement d’emails. Le serveur n’est pas fou mais il est 100% libre (nous sommes à la recherche de personnes pouvant le sécuriser).

Je n’utilise donc plus l’application Inbox sur mon portable mais K9mail .

Le cloud / les docs / le calendrier (Google Cloud / Docs-Sheets / Calendar) :

Les infos : vos fichiers et leur contenu, photos, dossiers, lieu de rendez-vous, personnes présentes lors d’un événement, …

J’ai pu regroupé toutes ces applications dans une seule. J’ai la chance avec le serveur de boblecodeur.fr d’avoir un accès cloud qui regroupe toutes ces fonctionnalités. J’y ai accès partout, je peux mettre à jour mon calendrier, ajouter des fichiers, collaborer sur des documents en ligne.
Il est basé sur NextCloud, il faut juste rajouter les applications Calendrier et Documents.

Les cartes (Google Maps) :

Les infos: tracabilité de vos déplacements, lieux visités, itinéraires, localisation, ..

Il existe une merveille niveau alternative à Maps qui est open-source c’est OpenStreetMap. Je me sers de cet outil lorsque je cherche une rue pour un rendez-vous ou un lieu de vacance.
Pour ce qui est du GPS sur mobile, j’ai utilisé Waze mais on m’a fait remarqué que ca appartenait à Google. Je teste donc MAPS.ME qui est open-source.

Le mobile (Android) :

Les infos : votre position, vos discussions vocales et écrites, calendrier, documents, micro et caméra, …

J’ai un Honor 5X qui est livré sous la ROM Emui version Honor/Huawei. Elle est sympa mais bourrée d’applications inutiles, pas de menu principal (toutes les applis sont automatiquement sur l’écran d’accueil), elle subit parfois des lenteurs, …
Du coup j’ai installé une ROM LineageOS (les anciens de chez Cyanogen) en Android 7.0 et c’est du feu de dieu. Je n’ai pas installé les GAPPS (Google Apps). Je n’ai donc pas Youtube, PlayStore, Google+, Drive, GMail, Hangouts, …

Je télécharge mes applications sur FDROID, un gestionnaire de packet libre où l’on peut trouver de nombreuses applications. J’ai donc K9Mail pour les emails, ShoLi pour la liste de course, Dandelion* pour Diaspora*, Etar pour le calendrier, NextCloud pour me connecter à mon nuage, Wallabag pour les articles en hors-ligne, Wikipedia, ….