LEZOHTML

Menu

Le passage de WhatsApp à Signal, les utilisateurs ne savent pas dans quoi ils s’engagent

Suite aux nouvelles conditions d’utilisations de WhatsApp (qui posent surtout problème pour les non-européens, comme je l’explique ici), les gens se ruent sur Signal.

Signal est une application de messagerie sécurisée, recommandée par Edward Snowden depuis des années. Les récentes actualités ont d’ailleurs démontré que le chiffrement de Signal était bien sécurisé. Je l’utilise à titre personnel depuis 6 ans maintenant et je ne peux que la recommander.

Cependant, le passage à Signal risque d’être éphémère, les gens sont habitués aux applications des GAFAM, où ils savent qu’ils trouveront une majorité de leurs amis. Cela fait des années que j’essaye de faire passer les gens de ma famille sur Signal en leur expliquant que s’ils veulent que l’on discute, surtout pour les sujets liés à mes fonctions, ce ne sera pas avec WhatsApp. Mais personne de ma famille n’a fait l’effort et j’ai seulement convaincu quelques amis qui n’utilisent plus l’application aujourd’hui. Et c’est ce qui va arriver à ces nouveaux utilisateurs, le manque de leurs contacts sur l’application va les faire fuir ou abandonner l’application.

De plus, les sociétés comme celles qui développent Signal n’ont pas le budget de Facebook (WhatsApp & Messenger), et ne peuvent donc pas proposer des fonctionnalités similaires, souvent aimées du grand public. La fonction d’appel vidéo de groupe est par exemple très récente sur Signal.

L’autre problème que je vois avec ce passage massif à Signal est économique. Les utilisateurs sont habitués aux applications gratuites, dont nous savons à quel prix nous les payons avec nos données personnelles et ne voient donc pas l’intérêt de payer pour une application. Outre le fait que Signal soit gratuit, la société qui développe l’application doit se rémunérer et payer ses développeurs. Leur modèle se base sur les donations. Malheureusement aujourd’hui peu de personnes soutiennent ces services proposés gratuitement qui se basent sur les dons des utilisateurs. C’est le cas de Wikipedia par exemple, utilisé par des millions de personnes, mais qui peine chaque année à trouver les fonds nécessaires pour payer les nombreux serveurs. Étant un grand utilisateur et un petit peu contributeur à mes heures perdues, j’essaye de verser au moins 50€ chaque année à la Wikimedia Foundation. Les applications Free-to-use sont devenus une habitude, on ne dépense plus d’argent sur les stores ou seulement pour débloquer des achats in-app souvent pour les jeux. Je vous invite d’ailleurs à regarder cette conférence (Youtube) sur les jeux mobiles à laquelle que j’ai pu assister.

Il va donc falloir pousser les utilisateurs à s’engager pour financer les applications qu’ils utilisent, surtout quand cela est dans leur intérêt. J’essaye encore de convaincre les gens autour de moi de financer ce type de projet. Je vais d’ailleurs de ce pas faire un don de 20€ à Signal et je vous invite, si vous en avez les moyens bien entendu, de le faire aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*